Environnement de travail : le nouveau critère d’attractivité des millenials !

Paris, le 04 Août 2018 – Interface vient de dévoiler ses résultats EcoMetrics™ pour 2017 dont l’objectif est de mesurer l’avancement de l’entreprise dans sa Mission Zéro®, à savoir l’engagement d’Interface à éliminer tout impact négatif de l’entreprise sur l'environnement d'ici 2020. Les derniers chiffres révèlent que l’entreprise a réalisé des progrès considérables : en effet, Interface a réussi à réduire l'intensité des émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation d'énergie sur ses sites de production d'environ 96 % depuis 1996. C'est son engagement sans borne à lutter contre le changement climatique qui a permis à la société de figurer dans le top 3 des leaders mondiaux du développement durable selon la 2018 GlobeScan-SustainAbility Leaders Survey. Interface est la seule entreprise à avoir été primée 21 fois de suite. Elle a d'ailleurs toujours figuré dans le top 4 depuis le lancement de l'étude en 1997.

Des innovations pour repousser les limites du développement durable

Interface a depuis toujours opté pour le changement et ainsi développé son activité de façon durable et innovante depuis 1994. En 2016, elle s'est lancée dans une nouvelle mission durable baptisée Climate Take Back™ dont l’objectif est non seulement arrêter de nuire à la planète, mais également d’avoir un impact positif sur elle. En effet, Climate Take Back vise à lutter contre le plus gros challenge auquel fait face l'humanité : le réchauffement climatique !

Dans le cadre des différentes actions menées pour concrétiser cette nouvelle mission, Interface a développé des produits totalement innovants, stockant plus de carbone qu'il n'en faut pour les fabriquer dont un prototype de dalle : Proof Positive et une nouvelle sous- couche : CircuitBac Green.

Plus récemment, Interface a annoncé l'ajout du programme Carbon Neutral Floors™ (un programme de compensation et de réduction des émissions de carbon) à son portefeuille mondial de produits. Une initiative de plus qui traduit la volonté de l’entreprise d’avoir un impact « restaurateur » sur la planète.

« C'est gratifiant de voir le chemin que nous avons déjà parcouru, aussi bien au sein de l'industrie que de notre propre société, dans le cadre de l'objectif Mission Zéro. Mais nous savons que nous avons encore des défis à relever et nous restons extrêmement optimistes. Alors que nous nous rapprochons chaque jour un peu plus de notre objectif, qui est d'éliminer tout impact négatif sur l'environnement, nous concentrons actuellement nos efforts sur la création d'un impact positif et, enfin, d'un climat adapté à la vie » déclare Erin Meezan, Responsable du développement durable chez Interface.

De nombreux soutiens et une reconnaissance mondiale

Tout au long de son parcours, Interface a pu compter sur le soutien de leaders de l'industrie, de clients, de partenaires et de chefs de file du développement durable dans la concrétisation de ses objectifs ambitieux. Ainsi, la reconnaissance des cabinets GlobeScan et SustainAbility vient une nouvelle fois confirmer l'impact qu'a l’entreprise à travers le monde. Faisant désormais partie du top 3 avec Unilever et Patagonia, Interface est la seule société à avoir toujours figuré dans la liste depuis le lancement de l'étude en 1997. D'ailleurs, elle se retrouve chaque année dans le top 4 depuis 1997.

Depuis 1997, la Sustainability Leaders Survey sollicite l'avis de spécialistes sur le développement durable en entreprise, ainsi que sur les organisations à la tête du mouvement. Elle est devenue l'une des enquêtes sur le développement durable les plus respectées au monde. Elle est également utilisée pour suivre les tendances et fournir des informations sur l'industrie aux leaders d'organisations non-gouvernementales et des secteurs public et privé.

Un engagement qui fait ses preuves !

Aperçu des dernières données EcoMetrics Monde :

  • En moyenne, l'empreinte carbone d'une dalle de moquette Interface a baissé de 66 % depuis 1996. Cela correspond à une amélioration de 6 % par an. Elle est attribuable à l'utilisation croissante de matériaux recyclés, à l'efficacité énergétique améliorée, à l'utilisation d'énergies renouvelables et à la réduction du poids de la surface de la dalle de moquette.
  • 58 % des matières premières contenues dans les produits vendus sont recyclées ou biosourcées, y compris celles contenues dans les produits Luxury Vinyl Tile (LVT). Hors LVT, 60 % des matériaux utilisés pour fabriquer la moquette sont recyclés ou biosourcés.
  • En 2017, le programme ReEntryTM d'Interface, qui consiste à récupérer les dalles usagées chez ses clients pour en concevoir de nouvelles, a permis de sauver près de 6 tonnes de moquette post-consommation de la décharge, faisant grimper la quantité de moquette déjà recyclée à un peu plus de 163 tonnes. Cela correspond à une augmentation de 24 % par rapport à 2016 (près de 5 tonnes recyclées). Très engagé sur la question de la mise en décharge, aux Etats Unis, Interface a également fait pression pour que la Californie adopte une loi sur le recyclage appelant à l'amélioration du California Carpet Stewardship Program, géré par CARE.
  • L'efficacité énergétique s'est améliorée de 43 % depuis 1996. En effet, 88% de toute l'énergie utilisée sur les sites de production d'Interface est issue de sources d'énergie renouvelables. Globalement, 100 % de l'électricité utilisée sur les sites de production Interface est renouvelable.
  • Grâce à l'amélioration de ses installations et à l'utilisation d'énergies renouvelables, Interface a réussi à réduire ses émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation d'énergie sur ses sites de production de 96% depuis 1996.
  • La consommation d'eau, quant à elle, a baissé de 88 % depuis 1996.
  • Le programme Net-Works, fruit d’un partenariat innovant entre Interface, la Zoological Society de Londres (ZSL) et Aquafil, le fournisseur de fibres d’Interface, a permis de créer une nouvelle chaîne d’approvisionnement mondiale, tout en apportant une solution pour prévenir et lutter contre l’abandon des filets de pêche aux Philippines. Ces filets de pèches collectées et revendus offre une source de revenu supplémentaires aux populations locales. Depuis ses débuts en 2013, Net-Works a recueilli et confié près de 144 tonnes de filets de pêche usagés à Aquafil. En 2017, Net-Works a permis de collecter et d'envoyer près de 74 tonnes de filets de pêche au fabricant de fibre Aquafil – il s'agit du plus gros volume de filets de toute l'histoire du programme.

###

A propos d’Interface

Interface est le leader mondial dans la conception et la production de dalles de moquette eco-responsable. Ses produits qui allient beauté, innovation et qualités environnementales, permettent à chaque entreprise d’exprimer sa propre vision du Design. Interface a été l'une des premières entreprises à s'engager publiquement en faveur du développement durable, avec la promesse prise dès les années 90 d’éliminer tout impact négatif sur l'environnement d'ici à 2020. Connu sous le nom de « Mission Zéro® », cet engagement fort, partagé par tous et à tous les niveaux, permet à l’entreprise de sans cesse repousser les limites pour atteindre son objectif. Interface n’est maintenant plus qu'à mi-chemin de la Mission Zéro et l’entreprise est largement reconnue pour toutes ses avancées.

L’approche de l’entreprise en matière de Design et d'Innovation lui vaut de nombreux prix et récompenses tels que le Athenaeum Good Design pour ses collections Fotosfera and Urban Retreat le Prix Hermès de l’Innovation 2014, dans la catégorie « Amélioration de la relation entre l’homme et la nature » pour son programme Net-Works™ (le premier modèle de business inclusive et collaborative au monde), également récompensé lors des European Business Awards pour l’environnement dans la catégorie « Business Coopération » en décembre dernier.

Plus d’informations sur : www.interface.com

Relations presse – Agence Wellcom Sonia El Ouardi – Cécilia Florio se@wellcom.fr / cfl@wellcom.fr Tél : 01 46 34 60 60